L'association



Dastum 44, centre du patrimoine oral de Loire-Atlantique, est une association à but non lucratif, fondée en 1992. Elle constitue une antenne du réseau Dastum, implanté dans l'ensemble de la Bretagne historique. Les missions de Dastum 44, comme celles du réseau Dastum dans son entier, sont la collecte, la sauvegarde et la transmission du patrimoine de tradition orale : chanson, musique, conte, répertoire enfantin et toutes autres formes d'expression populaire transmises oralement ou à travers une pratique initialement non codifiée par écrit (la danse par exemple). Ce matériau correspond à ce qu'il est convenu aujourd'hui d'appeler le "patrimoine immatériel".

Collecter - Dastum 44 mène des activités de collecte directe du patrimoine oral, de façon spontanée ou dans le cadre de partenariats et de conventions avec des collectivités territoriales. Dans ce second cas, le travail peut être conduit de manière ciblée en fonction de priorités géographiques ou thématiques, selon la commande effectuée.
Collecter, c'est aussi pour Dastum 44 réunir en un même lieu les documents (enregistrements sonores, archives écrites, photographies, films…) rassemblés au fil du temps par des collecteurs dispersés qui ont effectué ce travail de manière intuitive ou systématique, par intérêt personnel pour cette matière.

Sauvegarder - Le dépôt à Dastum 44 de ces archives individuelles permet d'assurer leur pérennité à travers leur numérisation et de constituer un fonds documentaire le plus exhaustif possible, afin de rendre compte de la façon la plus exacte de la diversité du patrimoine oral de la Loire-Atlantique.

Transmettre - Enfin, il importe que ces archives soient accessibles au public et en particulier aux chanteurs, musiciens, conteurs qui peuvent y puiser leur répertoire et ainsi continuer à faire vivre la tradition.


Petit lexique de géographie des collectes
Nous vous donnons ces quelques notions uniquement pour vous permettre de vous repérer dans l’espace. Les collectes de chansons, musiques ou contes ont besoin d’être répertoriées. Il est donc facile de les classer par le lieu du collectage. Les dénominations sont celles qui apparaissent dans ce blog.
Attention tous ces découpages géographiques ne correspondent pas à des zones culturelles. La pratique du chant, les modalités de la danse, les répertoires liés à certaines activités (maritime par exemple) dépassent complètement les limites de ces « pays » sans contours fixes.
Les « pays » de Loire-Atlantique et quelques communes principales :
Pays nantais : territoire au contour mal défini situé majoritairement au nord de l’agglomération de Nantes. Le terme « pays nantais » désigne tantôt cette portion du département, tantôt l’ensemble du département.
Pays de Retz : ancien duché de Retz entre la côte de Jade et le lac de Grandlieu (Machecoul, Pornic…)
Vignoble nantais : territoire au sud de la Loire entre gros plant et muscadet ! (Vallet, Clisson)
Pays d’Ancenis : correspond à peu près à la circonscription administrative de la sous-préfecture d’Ancenis, au nord de la Loire.
Pays de la Mée : également désigné comme « pays de Châteaubriant », partie nord-est du département jusqu’à l’Ile et Vilaine (Châteaubriant, Nozay)
Brière : territoire de marais entre Saint Nazaire et le sillon de Bretagne. Souvent rattaché au pays de Guérande, mais au caractère tellement indépendant !
Presqu’ile guérandaise : Pays des paludiers, universellement connu grâce à son sel. La dernière partie du département à avoir vu disparaître la langue bretonne avant la fin du 19ème . (Guérande, Le Croisic)
A ces appellations non contrôlées il faudrait encore ajouter :
Pays de Redon : zone d'attraction de la ville de Redon, située aux confins de trois départements : 35, 56 et 44. En Loire-Atlantique englobe les communes les plus proches
Le pays des trois rivières : entre le Don, l’Isac et le Brivet correspond plus à une zone économique qu’à un terroir (Pontchâteau, Blain, Guémené-Penfao)
Les villes : ou plutôt les agglomérations de Nantes et Saint Nazaire ont vu se développer un folklore urbain et recoupent plusieurs pays.
Les ports : Nantes, Saint Nazaire, ou encore Paimboeuf (au 19ème), les ports sont des lieux d’échange difficilement classables dans un pays.
Les côtes : de Jade, au sud de l’estuaire, face à Noirmoutier, ou d’Amour au nord de l’estuaire autour de la Baule. Ce sont des zones touristiques urbanisées très fréquentées en été.
Zones limitrophes :
Marais breton-vendéen : marais du nord-Vendée autour de Challans.
Les Mauges : région géographique entre Cholet et la Loire, dans le département du Maine et Loire, dont certaines communes sont très proches de Nantes.
Pays mitaod : cinq communes morbihannaises situées entre les limites de la Loire-Atlantique et l’estuaire de la Vilaine (la Roche Bernard).