vendredi 17 novembre 2017

224 - L’empoisonnement du mari

L'histoire d'une femme à qui on enseigne comment empoisonner son mari fait immédiatement penser à la complainte italienne Dona Lombarda. Bien qu'elle soit assez peu présente dans la tradition française, elle a été popularisée par le groupe Malicorne, dans les années 80 sur la base d'une version originaire du Cantal.
Pas de Dame Lombarde dans notre chanson ; pas de roi revenant de la chasse ni d'enfant au berceau qui parle miraculeusement. Pourtant nous avons à faire au même procédé que dans la complainte italienne, si ce n'est que la fin est plus morale et moins dramatique.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 10 novembre 2017

223 - Trois coups frappe à la porte

Voici l'histoire d'un galant bravant les intempéries pour faire le siège de la maison de sa belle en espérant une réponse positive. La suite n'est plus vraiment une chanson d'amour. C'est un dialogue préparant la rupture que nous propose cette version du « galant à la neige » récoltée dans le pays de Châteaubriant. Après l'avoir invité à passer par la porte ou la fenêtre de derrière, la jeune fille congédie brutalement son amant en lui disant qu'elle en aime un autre.
C'est l'une des nombreuses chansons dont nous n'avons pu retenir l'original - faute de place - sur le double CD que nous venons de publier. Un ouvrage que nous vous conseillons d'inclure dans votre commande au père Noël, puisque c'est la saison (1)
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 3 novembre 2017

222 - Là-haut sur la montagne

Chanson d'amour, chanson à boire ou combinaison des deux ? Voici à nouveau un texte qui mélange les genres. S'il est difficile de se prononcer d'une manière définitive c'est que le choix de l'interprétation et les circonstances peuvent en faire tantôt un refrain de libations tantôt une complainte amoureuse.
Nous l'avons incluse dans notre CD « chants des plaisirs de la table » (1) parce qu'elle se prête bien à cette utilisation autour d'un verre en comparant les plaisirs de l'amour et ceux de la boisson. Le dosage des deux varie d'une version à l'autre de cette chanson. Aux couplets qui utilisent des métaphores bucoliques à base de moutons, de papillons ou d'abeilles, viennent s'ajouter d'autres bâtis sur le même principe, à la gloire du vin.
Pour écouter la chanson et lire la suite :