vendredi 11 août 2017

211 - Sur la haute colline

Si, comme la belle de cette chanson, vous venez juste de vous réveiller, son propos vous rappellera peut être une publication précédente. En effet, nous en avons déjà publié une version il y a quelques semaines (1). Les deux sont suffisamment différentes pour que cette répétition trouve tout son intérêt. Si le garçon s'appelle toujours Colin, la belle endormie se prénomme Julie. Notre première publication venait du Pays de Retz. Cette fois nous passons de l'autre coté de l'estuaire de la Loire, tout en restant au bord de la mer ; normal, en cette saison !
Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 31 juillet 2017

210 – La pêche des moules

Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés déplorent...que la chanson traditionnelle se soit aussi peu intéressée à eux. Il y a une exception notable : la pêche aux moules, tombée dans le folklore enfantin d'où elle fut tirée de l'oubli par l'animateur Jacques Martin qui en fit une rengaine pour son émission « le petit rapporteur ». La version que nous vous proposons est plus proche de l'air à danser utilisé dans une région plus au sud de nos côtes.
pour écouter la chanson et lire la suite:

jeudi 20 juillet 2017

209 – Venez à la ronde

La semaine passée nous dansions à bord d'un bâtiment. Cette fois c'est au port que nous vous invitons à la ronde. Nous faisons halte au Pouliguen, charmante station de la côte d'amour.
Il arrive fréquemment que des chansonniers plus ou moins bien inspirés s'emparent de leur dictionnaire de rimes pour vanter les mérites de leur patelin. Notre but n'est pas de nous substituer à l'office de tourisme local. Mais en cette période estivale, cette chanson des années 50 peut trouver sa place entre deux textes plus anciens. Elle associe des timbres traditionnels et des paroles nouvelles, rappelant le rôle joué par les groupes folkloriques dans la survivance des coutumes locales.
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 7 juillet 2017

208 – Le maître d'équipage

Un homme à la mer ! C'est un drame. La chanson qui nous le narre n'a pourtant rien d'une complainte. Elle fait partie des rondes qui servaient aux distractions des marins à bord au temps de la navigation à voiles. Elle a été retrouvée par Fernand Guériff dans la région de Saint Nazaire. Son origine ne nous est pas connue mais elle était déjà entendue 150 ans plus tôt dans la royale.
La chanson ne précise pas sur quel type de bateau elle se passe : navire marchand, navire de guerre ? Le maître d'équipage y tient le rôle de contremaître chargé des manœuvres. Il est entre les officiers et les matelots, à une place délicate dans la hiérarchie ; d'autant qu'ici son propre fils fait partie de l'équipage.
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 30 juin 2017

207 - Entre vous, jeunes hommes

Mais quel métier fait-elle cette femme qui s'absente toute la nuit et ne revient qu'au point du jour ? Une activité qui ressemble à s'y méprendre au plus vieux métier du monde et lui assure des revenus réguliers. Vous trouvez qu'on exagère dans l'interprétation de cette chanson de mari trompé ? En tous cas la symbolique du plantage de choux est à coup sur, celle du cocufiage. L'insistance sur l'argent gagné laisse tout au plus des doutes sur le rôle du mari, victime plus ou moins consentante des écarts de conduite de sa femme.
Cette chanson est assez répandue dans la presqu'ile guérandaise. Notre interprétation mixe un texte publié par Fernand Guériff avec la mélodie d'un bal paludier. Elle a déjà été enregistrée sur un disque Dastum de la série « tradition vivante de Bretagne »(1).
pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 23 juin 2017

206 – La brune de Saint-Nazaire

La ville de Saint-Nazaire fête en ce moment le centenaire de l'arrivée des troupes américaines en 1917. Mais contrairement à une chanson des semaines précédentes, la brune en question ne s'intéresse ni aux soldats ni aux capitaines. Elle est amoureuse d'un marin. Pourtant c'est encore une différence de classe qui rend cet amour impossible.
Cette chanson au thème peu courant est principalement connue dans l'ouest. Plusieurs versions ont été collectées en Loire-Atlantique et en Morbihan. Celle que nous vous proposons vient des collectes de Fernand Guériff. Sa mélodie est moins connue que celles déjà enregistrées sur disques (1).
pour lire la suite et écouter la chanson :

vendredi 16 juin 2017

205 - Sous le bois joli

Comme le disait un homme politique de la quatrième république (1), « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Ce qui vaut pour les promesses électorales est également vrai pour les déclarations d'avant mariage. C'est ce que nous rappelle implicitement cette chanson. Comme pour une élection, la jeune fille a fait un choix. Échappant au mariage avec un vieux, source de bien des ennuis comme nous l'avons déjà vu, elle croyait tenir le bon candidat. Hélas, il se révèle ivrogne et violent.
Cette chanson semble réservée aux marches de noces. Elle fait partie de ces conseils en forme d'avertissements qu'on se fait un malin plaisir de prodiguer aux jeunes époux le jour même de la cérémonie. Elle n'est pas la seule à attirer l'attention sur le changement de comportement des garçons après le mariage, avec cette fois un net penchant pour la boisson.
Pour écouter la chanson et lire la suite :