vendredi 23 septembre 2016

168 - C’est à Paris dans un zouzou

C'est l'histoire d'un petit cordonnier qui répare les souliers de jeunes filles ayant trop dansé. Pour paiement de ses prestations, il réclame habituellement un baiser. Notre livraison de la semaine - qu'on ne peut certes pas qualifier de chanson de métier – utilise le début de cette chanson type avant de dériver sur une fin moins conventionnelle. Sa forme et le procédé utilisé peuvent faire penser à une version récente mais le modèle est indubitablement (1) très ancien. Du classique baiser, on est passé à des manœuvres d'approche plus osées.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 16 septembre 2016

167 - Au lever de l’aurore (la complainte de Perrier)

Au lever de l'aurore... ou de l'horreur ? En écoutant le début de cette chanson on comprend tout de suite qu'on a manqué le premier épisode d'un drame sanglant. Une affaire d'autant plus sordide qu'elle se règle en famille. Pour résumer : un soldat de retour d'une longue campagne n'est pas reconnu par sa famille, hormis sa sœur. Revenant avec de l'argent, il veut en faire la surprise à ses parents. Mais ceux ci, sans scrupules et pensant à un voyageur inconnu profitent de la nuit pour le détrousser et le supprimer. C'est là que débute le second épisode, entendu de Marie Barthélémy, chanteuse du pays de Chateaubriant. Pour reconstituer toute l'affaire nous allons donc mener l'enquête et faire appel à d'autres témoins.
Pour lire la suite et écouter la chanson :

vendredi 9 septembre 2016

166 - Sur le pont du nord

Voilà le sort des enfants obstinés...la morale habituellement associée au dénouement de cette chanson résonne encore dans nos oreilles d'enfants. L'histoire des danseurs noyés est de celles qui ont connu un retentissement bien au delà du seul domaine de la chanson traditionnelle. Elle a été enregistrée à plusieurs reprises par des artistes dits « de variété » et ainsi bénéficié d'une propagation sur les ondes. Elle est aussi un classique du répertoire enfantin. Comment mieux faire passer aux jeunes générations l'intérêt d'obéir à ses parents !.
Mais pourquoi avoir choisi une version de Loire-Atlantique qui ne met pas en scène les fameux pont de Nantes, théâtre habituel de cette mésaventure ?
Pour lire la suite et écouter la chanson :

vendredi 2 septembre 2016

165 - Le tailleur suspendu

Le tour de la poulie ou le galant suspendu nous raconte l'aventure d'un garçon un peu trop pressant auprès de sa belle. Pour mettre un terme au harcèlement, celle ci feint d'accepter ses avances pour lui jouer un tour qui refroidira ses ardeurs. Cette aventure est attribuée à plusieurs corps de métier : boulanger, cordonnier ou, comme ici, tailleur. Notez que ces professions sont celles que brocardent le plus souvent les chansons traditionnelles. Pour les tailleurs ont sait que leur réputation vient du fait que leur activité les mettait en contact trop proche avec le corps de leurs clientes, du point de vue des maris ou autres prétendants, bien sur.
Pour lire la suite et écouter la chanson :

vendredi 26 août 2016

164 - Ton petit bonnet (menteries)

Mensonges que tout cela ! Non il ne s'agit pas des programmes électoraux de nos chers candidats, mais d'une catégorie de chansons qui est toujours aussi vivante dans les répertoires. Celle ci se rattache à tout un ensemble qui propose d'aller labourer dans un champ où il n'y a pas de terre. Autour de ce thème assez commun se décline une série d'aventures arrivant tantôt au narrateur lui même, tantôt à divers animaux. Le genre n'est spécifique d'aucune région en particulier. On peut même dire qu'il est répandu dans toutes les traditions orales. Ceci vaut aussi bien pour la chanson que pour le conte et les histoires brèves dont chasseurs et pêcheurs se sont fait une spécialité.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 15 août 2016

163 - La Guillaneux

Avec ce chant de quête, les marguillers de Pornic parcouraient les villages pour recueillir nourriture ou espèces sonnantes et trébuchantes. Le premier couplet fait référence au saint patron local, Saint Gilles, dont la fête tombe le premier septembre. Elle donne toujours lieu a des réjouissances le dimanche précédent ; nous vous en avons déjà parlé, y étant directement associés cette année (1). Mais si la fête persiste, la tradition des quêtes a disparu depuis un bon bout de temps (2). Les chansons qui l'accompagnaient sont donc tombées en désuétude et on voit mal un revivalisme les en sortir.
Pour écouter la chanson et lire la suite:

samedi 6 août 2016

L'actu du mois d’août

En cette période de vacances nos locaux sont fermés jusqu'à la fin du mois d’août. Mais dès la semaine prochaine vous retrouverez une nouvelle chanson sur ce blog. Et n'oubliez pas l'actualité du chant trad :
Samedi 27 août à Pornic nous vous proposons un concours de chant, à l'occasion des fêtes de la Saint Gilles. Inscrivez-vous dès maintenant au 02 40 87 60 65 ou par mél à dominique.juteau@sfr.fr. Venez nombreux pour participer à cette manifestation qui sert aussi de sélection pour la Bogue, ou tout simplement pour le plaisir de chanter et de profiter de l'ambiance estivale.
Dimanche 14 août, dans le cadre des Celtiques de Guérande, retrouvez nous sur le stand Dastum 44, près de la scène des traditions orales, place Notre Dame la Blanche, ainsi qu'à la balade chantée organisée à 9h30 par les Veuzous de la presqu'ile.
pour voir le règlement du concours :