vendredi 17 février 2017

188 – Charmante Catin

A mi parcours entre la Saint Valentin - fête des fleuristes autant que celle des amoureux – et la Sainte Aimée voici un texte tout à fait d'actualité. Cette magnifique chanson d'amour au langage printanier a été entendue souvent chez les chanteurs de tradition, en Bretagne ou ailleurs.
Ce dialogue entre un Monsieur et une fille du peuple s'inscrit dans la lignée des bergeries qui ont fleuri (1) tout au long du 18ème siècle. Bergères, meunières, jardinières...rêvant au prince charmant y sont courtisées par un Monsieur, noble ou bourgeois, qui leur propose d'échapper à leur condition et de trouver l'amour. Ces chansons sont fort nombreuses mais peu atteignent l'intérêt poétique et mélodique de celle ci.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 10 février 2017

187 - Roulette et roulons

En recherchant cette chanson dans nos archives sonores, nous avons eu la surprise de constater que les interprètes se prénomment fréquemment Constance, Gisèle, Amandine ou Maria. Voici pourtant une chanson qui devrait faire partie du répertoire des salles de garde. Qualifiée de graveleuse (1) plutôt que de paillarde, elle exprime de façon assez explicite les conditions d'une maternité non désirée, avec force détails imagés sur l'acte sexuel.
Chanson de fin de soirée ou de fin de repas, aux paroles atténuées pour être comprises des seuls adultes ? Elle est quasiment absente des ouvrages anciens de chansons populaires. Preuve que les collecteurs du temps passé étaient assez réservés.
pour écouter la chanson et lire la suite:

vendredi 3 février 2017

186 - Sous un saule

Les gens qui sont jeunes pourquoi dorment-ils ? Ce refrain fait étrangement écho à celui chanté par le coq sur le pont (1). Ah si seulement elle avait vu son ami, la fin de la chanson aurait été tout autre ; encore une occasion manquée !
Il lui a mis une rose dans la main. Nous laisserons aux spécialistes du langage des fleurs et des relations amoureuses le soin de décoder ce geste. Nous nous contenterons de relever dans cette chanson un autre détail, vestimentaire, qui peut passer aujourd'hui pour anachronique.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

jeudi 2 février 2017

Stéphane Glotin

Stéphane Glotin nous a quitté samedi dernier, à l'âge de 94 ans. Conteur, chanteur, collecteur...il était une figure des traditions de son pays de Campbon. A tous ses proches, famille, amis, Dastum 44 présente ses sincères condoléances.
Les chansons qu'il nous a transmises continueront à vivre pour nous, pour vous. Retrouvez une partie de son vaste répertoire dans ce blog ; ses chansons ont été publiées sous les numéro : 5 :– enfant petit – 111 : Quand Margoton sort de sa cour – 117 : chanson de la mariée - 120 : Ami, mon bel ami - 147 : complainte du roulier – 150 : Quête de mai.
Pour lire la suite :

vendredi 27 janvier 2017

185 – Dans les faubourgs de Guérande

Dans la chanson de la semaine dernière il était beaucoup question de couleurs de cheveux. Ce sera encore le cas cette semaine, mais cette fois le choix sera plus facile. D'entre trois sœurs c'est la plus jeune qui a de magnifiques cheveux qui lui pendent jusqu'au talon. Cette blonde a un prénom bizarre. Il est vrai qu'on en voit aussi de toutes les couleurs à l'état civil.
L'histoire est bien connue dans toutes les régions et particulièrement dans l'ouest. Nous en avons retrouvé de nombreuses versions dans nos archives sonores et dans les autres collectes. Celle ci vient de la presqu'ile guérandaise. Son refrain « verse à boire » ne laisse aucun doute sur son usage.
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 20 janvier 2017

184 - Le coq qui chante (Dessus les ponts de Nantes)

Dans la famille des nombreuses chansons localisées sur les ponts de Nantes voici celle du coq qui chante. Que nous dit il ce bel emplumé ? Que les hommes préfèrent les blondes ? Que les brunes ne comptent pas pour des prunes ? Au delà d'une revue des couleurs y-a-t-il un message dans cette chanson ?
N'espérez pas que nous répondions à toutes ces questions. Ce qui nous amuse avec cette version qui vient du Pays de Retz, c'est que sa conclusion, contrairement à l'habitude, n'hésite pas à donner clairement les avantages du choix d'une « brunette ».
pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 13 janvier 2017

183 - Complainte de Saint Hubert

Après la fête, adieu le saint ! C'est le 3 novembre qu'on fête les Hubert. Peut on parler d'actualité cette semaine si ce n'est pour évoquer...la fermeture de la chasse. Beaucoup de chansons célèbrent Saint Hubert, patron des chasseurs et des forestiers. Gaillardes, paillardes ou gentiment ringardes elles sont plutôt destinées à un univers assez macho. On en est très loin avec cette complainte à caractère religieux qui se classe parmi les légendes édifiantes et morales. Elle a été collectée chez Mme Rastel en pays briéron, une contrée de chasseurs.
Pour écouter la chanson et lire la suite :