vendredi 16 février 2018

236 - J'ai fait une connaissance


Encore une chanson d'amour pour rester dans l'actualité de la Saint Valentin. Sous prétexte de fêter les amoureux, c'est la grande semaine du bouquet de roses et des petits cadeaux ; il faut bien faire marcher le commerce ! Tant pis si les affaires prennent le pas sur les sentiments.
C'est exactement ce qui se passe dans la chanson que nous avons choisi : un grand classique des textes où les amoureux sont éconduits par les parents pour des motifs divers, essentiellement financiers. Habituellement cette chanson débute par : « j'ai fait une maîtresse ». Celle chantée par Marie Barthélémy, de Sion les mines, nous parle d'une « connaissance ».
pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 9 février 2018

235 - J’ai cueilli la rose, rose


Mignonne allons voir si la rose...c'est presque du Ronsard que nous vous proposons cette semaine. Sur le thème universel de la vie qui, comme la rose, se fane promptement, voici les observations d'une belle, pressée de profiter de ses plaisirs.
Mariez vous car il est temps : telle est la morale de cette chanson quelle que soient ses variantes, fort nombreuses. Avec ses refrains en « allons gai gaiement » ou « belle allons légèrement », on est évidemment dans le domaine de la chanson à danser. Fernand Guériff, qui l'a notée en presqu'ile Guérandaise, fait remarquer que le timbre : « est très connu dans le pays. Il s'adapte à diverses chansons de caractères très différents, comme Le petit guernouillon ».
pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 2 février 2018

234 - Les 32 fillettes

On n'en a toujours pas fini avec le « Brexit », dernier épisode des chamailleries qui nous opposent à nos cousins d'outre-manche. Chamailleries, le terme est faible pour désigner des événements comme la guerre de cent ans. Cousins, parce que depuis Guillaume le Conquérant ou Aliénor d'Aquitaine on sait quels liens unissent les deux nations, même si, depuis, Jeanne d'Arc ou Napoléon les ont quelque peu distendus.
Les chansons ont rapporté ces relations conflictuelles au travers d'aventures navales, de mariages princiers ou tout simplement de différents amoureux. C'est le cas ici avec cette chanson, notée dans le Pays de Retz.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 26 janvier 2018

233 - Jean Carnaud a dix pommiers

Peut être préférons nous les belles chansons d'amour qui mettent en valeur de généreux sentiments ; ou encore les mélodies qui racontent une histoire épique ou une complainte interminable. Pour autant, ne négligeons pas les chansons de moindre envergure qui représentent un patrimoine aussi riche. Dans ces formes brèves, nous avons sélectionné cette semaine une de ces chansons à la dizaine qui constituent une bonne part du répertoire de chants à la marche et de chants à danser dans l'Ouest de la France et en Haute-Bretagne en particulier.
Dans ces quelques lignes il est question de pommiers, dont les fruits méritent quelques commentaires. Mais auparavant nous nous intéresserons à leur propriétaire.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 19 janvier 2018

232 - Le moulin de Saillé

Les moulins à vent, ou à eau, et leurs occupants, meuniers et meunières, ont une place importante dans la chanson traditionnelle. Lieux incontournables de l'économie des siècles passés ils sont aussi lieux de rencontre et d'aventures souvent comiques, parfois grivoises. Point de cela dans ces quelques couplets car la petite histoire locale du moulin de Saillé, en Guérande, est l’œuvre...du curé de Saillé !
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 12 janvier 2018

231 - Rêves-tu Ninette

Les paroles de cette chanson ne vous apprendront rien. Ou alors, vous seriez bien les seuls à ne pas les connaître. La « claire fontaine » -et ses dérivées- est la deuxième chanson la plus collectée, et donc la plus chantée, dans toute la francophonie (1).
Si nous vous en proposons une cette semaine c'est en raison du contraste entre cette popularité indiscutable et la rareté de son refrain. Cette Ninette rêveuse est un exemplaire unique, dont l'origine nous laisse, nous aussi, rêveurs. Nous devons son recueil à Jean Tricoire, le premier des chercheurs ayant réalisé une collecte systématique dans le pays de Chateaubriant.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 5 janvier 2018

230 - Janvier près d'un bon feu

Pour bien commencer l'année, il faut s'y prendre au mois de janvier. C'est ce que proclame une de vos chansons préférées de ce blog (1). Les plus appréciées ne sont pas toujours les mélodies les plus élaborées. Celle ci, dont le timbre ne vous est sans doute pas inconnu, devrait vous en convaincre.
Les énumérations de jours ou de mois servent de base à plusieurs chansons. La Perdriole est sans doute la plus connue : « au premier mois de l'année que donnerai-je à ma mie... ». Il n'existe cependant qu'un seul exemple de texte détaillant les douze mois de l'année à raison d'un couplet pour chacun. Nos archives sonores en présentent des traces, souvent incomplètes. C'est donc une reconstitution que nous vous proposons pour débuter cette nouvelle année.
Pour écouter la chanson et lire la suite :